Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
TRACER, RETRACER 2
Edith Dekyndt, Discreet Piece (dust in a beam of light), 1997. Projection vidéo.

28 avril au 3 juin 2006

Nicole Gingras, commissaire invitée de l’art contemporain, 2005-2006

Edith Dekyndt, Leif Elggren, Raymond Gervais, Mika Taanila, Mika Vainio

Dans le cadre de Tracer, Retracer 2
Concert : 4 figures majeures de la musique électronique : Olaf Bender (Allemagne), Leif Elggren (Suède), Carl Michael von Hausswolff (Suède) and Mika Vainio (Finlande/Allemagne) ont performé à Sala Rossa.

Événements
Pistes de réflexion
Publication

Dans Tracer, Retracer 2, la commissaire Nicole Gingras poursuit son investigation de la notion de trace, amorcée au printemps 2005. Ce deuxième volet regroupe les œuvres de Edith Dekyndt (communauté française de Belgique), Leif Elggren (Suède), Raymond Gervais (Québec), Mika Taanila (Finlande) et Mika Vainio (Finlande). L’exposition réunit des installations, des œuvres sonores, une projection vidéo.

La notion de transmission et de circulation des images et des sons est centrale à cette exposition. Les œuvres sélectionnées révèlent de singulières expériences sur le plan de l’image et du son. Ces présences sont parfois très physiques et matérielles alors que d’autres sont plutôt de l’ordre du fantomatique ou même de l’absence. L’ensemble de ce projet s’interroge sur la trace ou les traces que laissent en nous certaines rencontres avec un son ou une image.

L’exposition est précédée d’un concert réunissant quatre artistes – deux participant à l’exposition – reconnus sur la scène internationale pour leur contribution exceptionnelle à la musique électronique et la singularité de leurs performances respectives. Prière de consulter la section évènements pour de plus amples renseignements. Le concert est une co-production de la Galerie Leonard & Bina Ellen et de Minute.

Une publication bilingue sera lancée durant la tenue de l’exposition. Sous la direction de Nicole Gingras, cet ouvrage est un compagnon essentiel à l’ensemble de l’événement. À l’essai de la commissaire, s’ajoutent des textes de trois auteurs : Rober Racine (artiste et écrivain de Montréal), Jonathan Sterne (théoricien et enseignant au département d’Histoire de l’art et des communications de l’Université McGill) et Péter Sülyi (cinéaste vivant en Hongrie). Selon leurs intérêts et leur propre expertise de la notion de trace, chaque collaborateur contribue à alimenter notre réflexion sur la question.

Le projet a reçu le soutien du Conseil des Arts du Canada et du Fonds Iris Westerberg Stern. La présence à Montréal d’Edith Dekyndt a bénéficié de l’appui du Commissariat général aux Relations internationales de la Communauté française de Belgique et de la Délégation Wallonie-Bruxelles au Québec; alors que Leif Elggren et Carl Michael von Hausswolff ont reçu l’appui de l’Ambassade de Suède pour leur séjour à Montréal. Le concert est une co-production de la Galerie Leonard et Bina Ellen et de Minute.