Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
IGNITION 8
Joanne Joe Yan Hui, Poutine at the Canadian Pavilion, 2010 Shanghai World Expo. 2012. Aquarelle.
Avec l'aimable concours de l'artiste.

18 mai au 16 juin 2012

Projets sélectionnés par la commissaire indépendante Véronique Leblanc et Michèle Thériault, directrice de la Galerie

Velibor Bozovic, Marie-Pier Breton, Chun Hua Catherine Dong, Joanne Joe Yan Hui, Jenna Dawn Maclellan, Wren Noble, James Douglas Whitman avec Barry Doupe

Vernissage de l’exposition
Jeudi 17 mai de 17h30 à 19h30
Avec performances chantées par James Douglas Whitman

Événement
Pistes de réflexion

L’exposition annuelle IGNITION, qui en est à sa 8e édition, présente de nouvelles œuvres d’étudiants de Concordia à la maîtrise en Studio Arts et, pour la première fois, au programme de doctorat en Humanities. Avec IGNITION, la Galerie Ellen donne la possibilité aux étudiants d’exposer leur travail dans un contexte professionnel, tout en offrant au public la chance de découvrir des artistes montréalais prometteurs. Œuvrant dans une grande variété de médias, les artistes de cette année s’attaquent à des questions et des trames narratives qui sont d’ordre social, culturel et/ou politique, dans des œuvres qui souvent font le pont entre le documentaire et la fiction, le personnel et le relationnel, la performance et l’expérience physique.

Après avoir passé du temps auprès des personnes âgées en région, au Québec, Marie-Pier Breton collabore avec ces derniers pour créer des récits autour des thèmes du vieillissement, de la mort et du passage du temps. La vidéo hautement cinématographique in limbo prend l’image d’un homme et d’une femme sur un plancher de danse comme point de départ pour une réflexion poétique sur ces sujets universels. Dans une veine plus documentaire, la série photographique Madame, Monsieur de Wren Noble dépeint un couple âgé qui, avec le temps, au fil de leur dégénérescence physique et mentale respective, revêt des habits colorés presque identiques. Ces portraits saisissants veulent célébrer la vieillesse tout en fragilisant les attentes traditionnelles vis-à-vis du troisième âge et de la performativité du genre. En référence à la guerre de Bosnie des années 1990, l’installation vidéo My Prisoner de Velibor Božović est une troublante exploration de la mémoire. Combinant des éléments autobiographiques et documentaires, ce projet profondément philosophique s’en prend au caractère malléable de la mémoire et s’interroge sur notre capacité à nous souvenir du passé et à mettre notre mémoire à l’épreuve de la vérité.

Lire la suite

Dans son travail basé sur la performance intitulé The Husbands and I, Chun Hua Catherine Dong documente les moments qu’elle a passés avec des douzaines d’hommes blancs canadiens dans des espaces intimes et publics. Elle rend le spectateur complice en lui attribuant un rôle de voyeur, tandis qu’elle retourne avec audace le fantasme exotisant de la femme asiatique « soumise », écorchant au passage la rectitude politique des notions telles que le multiculturalisme, la tolérance et l’appartenance. Expo Daily de Joanne Joe Yan Hui plonge dans l’Exposition universelle de Shanghai en 2010 comme vecteur des conceptions officielles du nationalisme, en juxtaposition avec l’expression subjective d’une identité autobiographique transnationale plus perméable. Cette série de dessins et de textes mi-ludiques, mi-pédagogiques mêle habilement les références aux pratiques de la recherche ethnographique, à la tradition du journal de voyage et au journalisme. a study in greyscale de jenna dawn maclellan est le résultat d’un voyage récent à Cuba, où elle a invité des Cubains à réfléchir sur leur rapport à la mondialisation pendant qu’elle les photographie à l’aide d’un sténopé. Ces portraits flous suggèrent une ambiguïté ouverte, qui reflète la position de Cuba à l’intérieur du marché mondial, autant que la diversité des réponses obtenues par l’artiste.

James Whitman a collaboré avec Barry Doupé pour créer Adorno and Nose, une œuvre musicale comprenant plusieurs chansons de même que des feuilles de musique, des paroles de chanson et des dessins. Ce projet est un hommage à leur processus créatif conjoint qui encourage une stratégie de va-et-vient ludique, flexible, digressive et humoristique. Whitman chantera une sélection de ces compositions collaboratives lors du vernissage d’IGNITION, le 17 mai.

Fermer

Le programme contemporain de la Galerie Leonard & Bina Ellen bénéficie du soutien du Conseil des Arts du Canada. La Galerie et les artistes remercient Hexagram pour son soutien technique.