Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
– I’D RATHER SOMETHING AMBIGUOUS. MAIS PRÉCIS À LA FOIS.
Isabelle Pauwels, Whatever You’re Feeling, 2016; In Case The Americans, 2016; Long Clean Semis, 2016. Avec l’aimable concours de l’artiste. Photo : Paul Litherland
Marie Claire Forté et Alanna Kraaijeveld, Collections de danses..., 2016. Vue de la performance, Galerie Leonard & Bina Ellen, Université Concordia. Avec l'aimable concours des artistes. Photo : Paul Litherland
Chantal Akerman, No Home Movie, 2015. Image tirée du film. Avec l'aimable concours de Doc & Film international © Chantal Akerman
Sophie Bélair Clément. She has a wonderful leather top desk, but she constantly has to lotion it, 2016. Détail de l'installation, Galerie Leonard & Bina Ellen, Université Concordia. Avec l'aimable concours de l'artiste. Photo : Paul Litherland
K8 Hardy, Outfitumentary, 2016. Image tirée de la vidéo. Copyright K8 Hardy; avec l'aimable permission de l’artiste, Hardy Studio et Picture Palace Pictures
Jason Simon, Vera, 2003. Vue de l'installation, Galerie Leonard & Bina Ellen, Université Concordia. Avec l'aimable concours de l'artiste et de Callicoon Fine Arts. Photo : Paul Litherland

12 novembre au 16 décembre 2016

Un projet d’exposition de Sophie Bélair Clément et Marie Claire Forté avec Chantal Akerman, Simon Guibord, Philippe Hamelin, K8 Hardy, Raphaël Huppé-Alvarez, Alanna Kraaijeveld, Catherine Lalonde, Isabelle Pauwels, Jason Simon, Robin Simpson, Elisabeth Subrin, Michèle Thériault et une contribution anonyme

Réalisé dans le cadre du Programme de soutien à la production artistique Leonard & Bina Ellen

Vernissage
Samedi 12 novembre de 15 h à 17 h

Événements
Pistes de réflexion

Plan de l’exposition

Impulsées par une invitation de Michèle Thériault, Sophie Bélair Clément et Marie Claire Forté réfléchissent ensemble à ce qui génère le mouvement, à partir du contexte local de l’exposition et au-delà, à la notion d’interpellation, aux transformations et clivages des subjectivités reliés à l’impératif de performance. Elles s’attardent à la notion de visibilité et à ses seuils dans un projet d’exposition qui engage une constellation de voix, d’œuvres et d’événements grâce à la contribution d’invités.

Ce projet est une réponse qui prendrait une forme différente si elle se déployait ailleurs, changeait d’adresse ou de contexte. Privilégiant le mode du dialogue entre une communauté réduite de pairs et d’ami(e)s, les œuvres regroupées s’articulent dans l’expérience vivante. Rendre compte de soi est une tâche qu’il faut sans cesse reconcevoir et mettre à jour.

Performances de Marie Claire Forté et d’Alanna Kraaijeveld

Collections de danses de Christian Rizzo, Gene Kelly et Stanley Donen, Édouard Lock, William Forsythe, Merce Cunningham, Saburo Teshigawara, Trisha Brown; Jeffrey Daniel, Michael Jackson et Vincent Patterson, Mats Ek, Dana Michel; Dana Foglia, Chris Grant et JaQuel Knight, Crystal Pite, Pina Bausch, Lloyd Newson, Tedd Robinson, Hofesh Shechter, Bob Fosse, Anne Teresa de Keersmaeker, Daniel Linehan, Amanda Acorn, Jiři Kilyán, Akram Khan, Stijn Celis, Deborah Hay, Liz Santoro et Pierre Godard, Meg Stuart et Philipp Gehmacher, Marie Claire Forté, Trajal Harrell, k.g. Guttman, Benoît Lachambre, Jerome Robbins, Louise Lecavalier, Solange et d’autres

Horaire des performances :

Mardi 15 novembre, 17 h – Samedi 19 novembre, 16 h – Samedi 26 novembre, 16 h – Mardi 29 novembre, 17 h – Samedi 3 décembre, 17 h – Samedi 10 décembre, 16 h – Mardi 13 décembre, 17 h – Jeudi 15 décembre, 17 h

Projections

À la Galerie Leonard & Bina Ellen

K8 Hardy
Outfitumentary, 2016

Samedi 19 novembre, 17 h 30
Mardi 13 décembre, 18 h

À la Cinémathèque québécoise, 335 Boul. De Maisonneuve E.

Chantal Akerman
No Home Movie, 2015

Lundi 28 novembre, 21 h

Lecture publique

Catherine Lalonde
Relire, relier : une lecture sèche

Mardi 6 décembre, 18 h – 22 h