Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
IGNITION 9
Andrea Szilasi, Squat cage (black and white), 2013. Épreuve numérique, papier, photographie Polaroid.
Avec l’autorisation de l’artiste.

1er mai au 8 juin 2013

Projets sélectionnés par jake moore et Michèle Thériault

David Butler, Véronique Chagnon-Côté, Eugénie Cliche, Dayna Danger, Rosika Desnoyers, Jinyoung Kim, Sandra Smirle, Bogdan Stoica, Andrea Szilasi

Vernissage de l’exposition
Mercredi 1er mai de 17 h 30 à 19 h 30

Rencontre avec les artistes
Mercredi 1er mai à 16 h 30

Événement
Pistes de réflexion

La Galerie Leonard & Bina Ellen présente Ignition, une exposition annuelle qui met de l’avant le travail d’étudiants à la maîtrise en Studio Arts et au doctorat en Humanities de l’Université Concordia. Pour cette neuvième édition, les commissaires jake moore et Michèle Thériault ont choisi des artistes qui explorent une vaste gamme de sujets à travers un tout aussi vaste éventail de médias, de la peinture à la sculpture en passant par la broderie, la photographie, la vidéo et l’installation.

Eugénie Cliche crée des scénarios non conventionnels, à la limite du ludique et du dérangeant, au moyen de ce qu’elle appelle de la photobroderie, brodant sur des images numériques traitées dans Photoshop de membres de sa famille. Dans sa série photographique intitulée Bad Girls, Dayna Danger transforme des figures féminines archétypales, souvent liées au scandale et à la honte, pour en faire des protagonistes forts qui vivent pleinement leur sexualité et qui s’éloignent des conventions sociales. Rosika Desnoyers plonge dans l’histoire matérielle de la broderie à petit point, une forme d’art amateur souvent méprisé qui jadis était pratiqué très largement par les Européennes.

Jinyoung Kim photographie le retour de son père en Corée du Sud après dix ans d’absence, le faisant poser devant diverses toiles de fond qui évoquent subtilement l’intensité de l’expérience. Dans son projet à multiples facettes intitulé Kaval, Bogdan Stoica explore la flûte traditionnelle de l’Europe de l’Est en tant que métaphore complexe de l’expérience migratoire et de l’identité culturelle en continuelle transformation.

Lire la suite

Puisant au texte de l’artiste Robert Smithson « A Tour of the Monument of Passaic, New Jersey », traitant d’une excursion depuis Manhattan vers la banlieue en 1966, David Butler se sert de Google Street View pour refaire le légendaire trajet, métamorphosant des éléments temporels et spatiaux. Utilisant le regard comme point focal dans sa vidéo, Sandra Smirle étudie l’impact de la réalité intermédiée en cette ère de surveillance constante.

Andrea Szilasi juxtapose des photos d’équipement de musculation et des œuvres picturales empruntées à des livres d’histoire de l’art occidental, générant des environnements surprenants par l’intermédiaire de ces différentes esthétiques et formes. Véronique Chagnon-Côté travaille le paysage en peinture, mettant en scène des jardins et des végétations luxuriants qui soulignent le désir humain de contrôler et de contenir le monde naturel.

Fermer

Le programme contemporain de la Galerie Leonard & Bina Ellen bénéficie du soutien du Conseil des Arts du Canada. La Galerie et les artistes remercient Hexagram ainsi que le CDA pour leur soutien technique.