Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
JESPER JUST

NOMADE EN SOI-MÊME
Jesper Just, Some Draughty Window, 2007. Arrêt sur image, film 16 mm sur DVD, 8 min.
Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Galleri Christina Wilson, Copenhague.

7 septembre au 8 octobre 2011

Commissaire : Anne-Marie Ninacs

Dans le cadre du Mois de la Photo à Montréal, 2011

Vernissage de l’exposition
Vendredi 9 septembre de 16 h à 18 h

Événement
Pistes de réflexion

Depuis le début des années 2000, Jesper Just est connu pour ses courts métrages sans dialogue qui, mélangeant mélodrame et film noir, mettent en scène des êtres humains dans des relations affectives énigmatiques, relayées par une musique au rôle narratif proéminent. L’artiste présente ces situations amoureuses ambivalentes, réversibles et souvent homo-érotiques, qui forment l’essentiel de son œuvre, en détournant les ressorts dramatiques et les ficelles émotives du cinéma hollywoodien, afin d’en révéler la dimension normative et d’exposer à l’inverse comme un fait normal le spectre complet des relations et des émotions humaines.

Dans ses œuvres récentes, plus fréquents sont les personnages seuls, « nomades en eux-mêmes », qui revisitent les thèmes de la confusion des sentiments, de l’ambivalence sexuelle et de la vulnérabilité qui lui sont chers. L’accueil des mouvements complexes de l’esprit et des motivations souvent contradictoires qui fondent les relations humaines est un exercice essentiel pour qui est à la recherche d’une plus grande conscience. Le modélisant encore et encore par les thèmes qu’ils abordent et par la position de témoin empathique qu’ils appellent de la part du spectateur, les films de Just constituent ainsi autant de vues de l’intérieur exemplaires des questions posées par le thème de lucidité exploré dans cette édition du Mois de la Photo.

Notes biographiques
Jesper Just est né en 1974 à Copenhague au Danemark. Il vit et travaille entre Copenhague et New York.

Jesper Just est diplômé de la Royal Danish Academy of Fine Arts, à Copenhague. Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions à travers le monde. Ses œuvres font partie de collections prestigieuses, dont celles du Museum of Modern Art, du Guggenheim Museum (New York), de la Tate Gallery de Londres et du Musée d’art moderne du Luxembourg.

Il est représenté par la Galleri Christina Wilson, à Copenhague, et la Galerie Emmanuel Perrotin, à Paris.

 

La Galerie Leonard & Bina Ellen remercie le Conseil des Arts du Canada de son soutien à la programmation.