Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
Lorenza Böttner : requiem pour la norme
Lorenza Böttner and Johannes Koch, Sans titre, 1983, photographie. Collection particulière.

29 avril – 19 juin 2021

Commissariée par le philosophe Paul B. Preciado, l’exposition Lorenza Böttner: requiem pour la norme est la première étude monographique de l’artiste chilienne allemande Lorenza Böttner. Femme trans et handicapée, Böttner travailla sans relache en peinture, danse, performance, photographie, et installation, à produire un ensemble d’œuvres célébrant son expression de genre, tout en transgressant et en refusant les valeurs capacitistes et la normativité du genre. La carrière de Böttner s’étala sur une courte période de seize ans avant qu’elle ne décède en 1994 de causes liées au SIDA. Elle produisit plus de deux cents œuvres faisant usage de sa bouche et de ses pieds pour réaliser dessins et installations, se photographiant, performant dans la rue et dansant en public. Ce travail est présenté dans l’exposition ainsi que des vidéos documentaires, de la correspondance et des photographies tirées de ses archives.

L’œuvre de Böttner fut d’abord présentée à documenta 14 par Preciado pour ensuite faire l’objet d’une rétrospective au Württembergischer Kunstverein, Stuttgart et a La Virreina Centre de la Imatge, Barcelone.Cette exposition fut récemment présentée au Art Museum at the University of Toronto.

Un essai du commissaire est offert au public. Des programmes publics accompagneront cette exposition, entre autres une conférence du commissaire et philosophe Paul B. Preciado.

Exposition mise en circulation par le Art Museum at the University of Toronto en collaboration avec le Württembergischer Kunstverein Stuttgart and La Virreina Centre de la Imatge, Barcelona.