Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
MARTHA WILSON
ÊTRES À L’ŒUVRE

Performance de Martha Wilson avec DISBAND, 1979.
Photo : Barbara Quinn

6 janvier au 19 février 2011

Commissaire : Peter Dykhuis

Organisée et mise en circulation par Independent Curators International (ICI), New York.

Vernissage et rencontre avec Martha Wilson et Peter Dykhuis
Mercredi 19 janvier à 17 h

Événements
Pistes de réflexion

Activiste féministe et fondatrice de Franklin Furnace, Martha Wilson a été un véritable agent de transformation dans le contexte américain des premières pratiques féministes et socialement engagées de même que par son travail de diffusion des travaux d’artistes oeuvrant dans le même sens. Elle a exploré la porosité du genre et de l’identité dans des oeuvres qui ont pris la forme d’apparitions fictives et de personnifications (annonçant le travail de Cindy Sherman et des pratiques similaires à partir des années 1980), tout en proclamant sans relâche son propre pouvoir d’action artistique et celui d’autres artistes qu’elle a défendus. L’exposition présente trois dimensions de sa carrière qui se sont entremêlées tout au long des quarante dernières années, du début des années 1970 à Halifax (où elle s’est installée afin de poursuivre des études doctorales en littérature anglaise) et par la suite à New York où elle est déménagée en 1974. Un volet présente ses premiers travaux individuels en photographie et en vidéo dans lesquels elle joue sur l’âge, le genre et les identités sociales (plusieurs parallèles pourraient être établis avec le travail de Suzy Lake qui vivait alors à Montréal). Un autre volet porte sur sa pratique en performance à New York au sein du groupe DISBAND et dans des solos au cours desquels elle s’insinue dans les images publiques de certaines figures féminines de la droite conservatrice. Le troisième volet examine le rôle influent qu’elle a joué à titre de directrice de Franklin Furnace à New York de 1976 à 1996 et, par la suite, quand l’organisme s’est transformé en plate-forme numérique.

L’exposition et la tournée ont reçu l’appui du National Endowment for the Arts, de la Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, de la Horace W. Goldsmith Foundation, du Cowles Charitable Trust, du conseil d’administration ICI, et des bienfaiteurs Barbara et John Robinson.

La Galerie Leonard & Bina Ellen remercie le Conseil des Arts du Canada de son soutien à la programmation contemporaine.