Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
SIGHTINGS III. Ethnographica
Photo: Paul Smith. Leonard & Bina Ellen Gallery, 2012.

9 août au 21 septembre 2012

Un projet de Patrick Leonard

Artistes : inconnus / objets d’arts décoratifs (ethnographique)

Des documents numérisés tirés des archives de la Galerie Leonard & Bina Ellen sont jumelés à un tiroir d’objets ethnographiques issu de la réserve de la Galerie. Des objets rituels africains, des figurines méso-américaines et un élément appartenant à l’arrière scène de la Galerie – le tiroir –, témoignent de ce qui existe au-delà de ce qui est vu habituellement dans la salle d’exposition.

L’ampleur et la nature exacte de la réserve d’une galerie sont rarement abordées dans sa programmation et ses expositions. À travers la lentille de la collection ethnographique, d’un tiroir de rangement et de documents des archives de la galerie, cette installation explore la façon dont ces éléments interreliés contribuent à l’identité de la Galerie.

Lire la suite

Faire l’expérience d’un objet dans l’espace d’une galerie peut en laisser le contexte original dans l’ombre. Rarement les galeries révèlent-elles le contexte complet des objets qu’elles ont dans leurs collections; rarement le médium de l’exposition transmet-il le contexte d’acquisition. Pour obtenir cette information, il faut se tourner vers la documentation liée à chaque acquisition, à savoir la correspondance, les photographies et évaluations, qui sont parfois de nature confidentielle. Et si certaines questions restent sans réponse, les documents, qui ont accompagné un objet dès son entrée dans une collection, composent une histoire à part entière qui prend toujours plus de relief chaque fois qu’un dossier est consulté ou que l’objet est exposé.

Plutôt que de rendre le contexte original de chacun des objets et celui de leur acquisition, cette installation cherche à créer une expérience visuelle reliant les objets ethnographiques et leurs dossiers. L’utilisation du multimédia permet l’examen simultané de l’identité à la fois culturelle et institutionnelle de chaque objet. Les images qui accompagnent cette exposition – des documents numérisés tirés des dossiers des artéfacts – informent le visiteur sur l’histoire plus générale de l’acquisition des objets, de même que sur les récits plus singuliers qui ont accompagné leur entrée dans les collections de l’Université.

Patrick Léonard. Traduction de Sophie Cardinal-Corriveau

Fermer

La Galerie Leonard & Bina Ellen remercie le Conseil des Arts du Canada de son soutien à la programmation contemporaine.