Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
TIMELENGTH
Jeroen de Rijke / Willem de Rooij, Bantar Gebang, 2000. Film 35 mm en couleur avec son optique, 10 min.
Avec l'aimable concours de la Galerie Daniel Buchholz, Cologne.

10 novembre au 22 décembre 2004

Commissaire : Michèle Thériault

Pascal Grandmaison, Gwen Macgregor, Jocelyn Robert, De Rijke/De Rooij, Michael Snow, Andy Warhol

Publication

L’image projetée et animée est aujourd’hui au cœur de nombreuses expositions qui ont transformé l’aire d’exposition en une sorte de « boîte noire ». Dans ces images, le temps lui-même est le sujet d’une réflexion. À travers des œuvres qui sont liées par la lenteur de leur mouvement et le jeu avec son contraire, la quasi-fixité de l’image et l’usage circonspect du son et du silence, c’est particulièrement la notion de durée en rapport avec les modes de présentation (film, vidéo, projection, moniteur) et la semi-obscurité de la Galerie qui est examinée dans Timelength. De jeunes artistes canadiens de la vidéo et du film – Pascal Grandmaison, Gwen MacGregor et Jocelyn Robert – et étrangers – Jeroen de Rijke et Willem de Rooij – sont amenés à dialoguer avec les films de Michael Snow et Andy Warhol, deux artistes qui, dès les années 60, ont transformé la notion de durée dans l’image filmique.

Avec l’appui du Conseil des arts et des lettres du Québec, de l’Ambassade royale des Pays-Bas, Circus Maximus, Fonds Iris Westerberg Stern, Département de communication et L’École de cinéma Mel-Hoppenheim.