Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
ADVENTURES CAN BE FOUND ANYWHERE, MÊME DANS LA RÉPÉTITION
Photo : Nadège Grebmeier-Forget, Adventures, répétition 03-05-22.

1er juin – 9 juin 2022

Une installation-performance de PME-ART

Création, interprétation et installation Burcu Emeç + Marie Claire Forté + Nadège Grebmeier Forget + Adam Kinner + Catherine Lalonde + Ashlea Watkin + Jacob Wren. Contribution artistique Claudia Fancello

Texte Susan Sontag, Renaître : journaux et carnets (1947-1963) traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Wicke © Christian Bourgois Éditeur (2010) + Reborn: Journals & Notebooks 1947-1963 © The Estate of Susan Sontag (2008) avec la permission de The Wylie Agency (Royaume-Uni)

Coordination artistique Sylvie Lachance
Conseillère à la production Lynda Gaudreau
Administration Richard Ducharme

Coproduction Festival TransAmériques + Galerie Leonard & Bina Ellen. Coprésentée par la Galerie Leonard & Bina Ellen

Horaire : du 1er au 8 juin de 12 h 00 à 18 h 00, et le 9 juin de 15 h 00 à 21 h 00

Livre aimé livre transformé

Autour d’une grande table, un groupe d’artistes s’applique à réécrire les journaux et carnets de l’écrivaine et militante états-unienne Susan Sontag. Iels se réapproprient ses mots, en déplient les possibilités, altérant la substance du texte en s’y projetant. Chaque fragment est lu, partagé, exhibé. Par ce labeur commun, incessant, les performeuses et les performeurs produisent une nouvelle œuvre, collective et plus près de nous.

Plongé dans le silence des écritures, le tracé des mots et l’écho des voix qui s’enchevêtrent, le public mêle sa propre expérience du monde, de l’art et du désir à celle de la jeune écrivaine Sontag, transformée et décuplée sous la plume des artistes rassemblé·e·s. Cette installation-performance présentée en continu pendant huit jours est une vibrante et malicieuse déclaration d’amour à la littérature. En s’emparant de son potentiel de réactivation perpétuelle, le groupe interdisciplinaire PME-ART célèbre le pouvoir créateur de la lecture.

Rédaction : Sara Fauteux

À PROPOS DE PME-ART (Montréal)

Le groupe interdisciplinaire PME-ART se voue à la création d’objets artistiques hybrides dans lesquelles les êtres s’inscrivent toujours de manière authentique et singulière. L’exigence éthique qu’impose cette approche visant à inscrire la vie dans les œuvres et l’art dans l’expérience humaine enrichit la pratique du groupe depuis plus de 20 ans.

Lire la suite

Ne se défilant devant aucun paradoxe, PME-ART y puise la matière généreuse et imprévisible de son travail, où se côtoient librement réflexion critique et poésie.

Bilingue depuis sa création, la compagnie montréalaise a créé une douzaine de projets qui ont beaucoup tourné à l’étranger parmi lesquels En français comme en anglais, it’s easy to criticize (1999), Le génie des autres / Unrehearsed Beauty (2002), HOSPITALITÉ 3 : l’individualisme est une erreur (2008), Le DJ qui donnait trop d’information (2011) et Toutes les chansons que j’ai composées (2012).

Groupe à géométrie variable, PME-ART cherche sans cesse à renouveler sa pratique par des collaborations locales, nationales et internationales. Le groupe interdisciplinaire est animé par la quête d’une nouvelle forme de représentation, davantage collaborative et performative.

Jacob Wren exerce son doux leadership sur les activités de PME-ART et avec Sylvie Lachance, codirectrice artistique, iels évoluent au sein d’une communauté artistique foisonnante. Comme auteur, Wren signe plusieurs livres remarqués. En 2018, il publie Authenticity Is a Feeling: My Life in PME-ART, dont il tirera le spectacle Un sentiment d’authenticité : mode d’emploi. En plus de retracer le parcours fascinant de la compagnie, l’ouvrage, traduit en français par Daniel Canty, Un sentiment d’authenticité : ma vie avec PME-ART (2021), constitue un apport passionnant à la théorie de la performance.

Fermer