Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
Shuvinai Ashoona
ᓱᕕᓇᐃ ᐊᓲᓈ
Cartographier des univers
ᓄᓇᙳᐊᓕᐅᕐᓂᖅ ᓄᓇᕐᔪᐊᙳᐊᓂᒃ
Shuvinai Ashoona, Sans titre (femme donnant naissance au monde), 2010. Marqueur fin et crayon de couleur sur papier. Collection de John et Joyce Price, Seattle. Photo: Toni Hafkenscheid
Shuvinai Ashoona, Sans titre, 2017. Marqueur fin, crayon de couleur et encre sur papier. Collection de Edward J. Guarino, New York. Photo: Toni Hafkenscheid
Shuvinai Ashoona, Le monde dans ses yeux, 2011. Marqueur fin et crayon de couleur sur papier. Avec l’aimable concours de la TD Bank Group Art Collection. Photo: Toni Hafkenscheid

31 octobre 2019 – 18 janvier 2020

Commissaire : Nancy Campbell assistée de Justine Kohleal

Exposition organisée et mise en circulation par The Power Plant Contemporary Art Gallery, Toronto. L’exposition et sa mise en circulation bénéficient de l’appui du programme TD Ready Commitment, des Donatrices Majeures les Schreiber Sisters, d’un Donateur Majeur anonyme, du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts de l’Ontario.

Vernissage
Mercredi 30 octobre, 17 h 30 – 19 h 30

Événements
Pistes de réflexion
Communiqué

PP_logo_transparent-2

ᓄᓇᙳᐊᓕᐅᕐᓂᖅ ᓄᓇᕐᔪᐊᙳᐊᓂᒃ ᑕᑯᑦᓴᐅᑎᑦᓯᓂᐅᔪᖅ ᑎᑎᖅᑐᒐᕐᓂᒃ ᐸᐃᑉᐹᒦᑦᑐᓂᒃ ᑎᑎᖅᑐᒐᖅᓯᒪᔭᖏᓐᓂᒃ ᓱᕕᓇᐃ ᐊᓲᓈᑉ ᐊᕐᕌᒍᓂ ᐊᕙᑎᓂ ᐊᓂᒍᖅᑐᓂ. ᑎᑎᖅᑐᒐᕆᐊᙵᖃᑦᑕᖅᓯᒪᔭᖏᑦ ᑭᙵᕐᓂ ᖃᐅᑕᒫᑦ ᐃᓅᓯᕐᒨᖓᖃᑦᑕᖅᓯᒪᔫᒐᓗᐊᑦ, ᓄᓇᕗᒻᒥ ᑲᔪᓯᑎᑦᓯᑦᓱᓂ ᑎᑎᖅᑐᒐᖃᑦᑕᕐᓂᒥᓂᖓᓂᒃ ᐋᓇᖓᑕ ᐱᑦᓯᐅᓛᖅ ᐊᓲᓈᑉ (1908-1983) ᐊᒻᒪᓗ ᐃᓪᓗᑯᓗᖓ ᐊᓂ ᐳᑐᒍᖅ (1969-2016), ᓱᕕᓇᐃ ᖃᐅᔨᒪᔭᐅᔾᔪᑎᖃᓗᐊᕐᒥᔪᖅ ᓇᒻᒥᓂᖅ ᑲᑎᖅᓱᖅᓯᒪᔭᒥᓂᒃ ᑎᑎᖅᑐᒐᖏᓐᓄᑦ ᐱᓯᒪᑦᓱᑎᒃ ᑕᒫᓂ ᓄᓇᒥᓂ ᐅᑭᐅᖅᑕᖅᑐᒥ ᓄᓇᐃᑦ ᑎᑭᐅᑎᓯᒪᑦᓱᑎᒃ ᐊᖏᔪᐊᓗᓐᓄᑦ ᑑᕐᖓᒐᓛᓗᓐᓄᑦ ᑕᐅᑐᙳᐊᖅᑕᖏᓐᓂᓪᓗ.

ᑖᒃᑯᐊ ᓇᒻᒥᓂᖅ ᑲᑎᖅᓱᖅᓯᒪᔭᖏᑦ, ᒪᑯᐊ ᐃᓄᕉᖅᑲᔪᑦ ᑎᒻᒥᐊᑦ, ᐊᕐᓇᐃᑦ ᐃᕐᓂᐅᖅᑐᑦ ᓄᓇᔪᐊᕐᓂᒃ ᐊᒻᒪᓗ ᓱᓇᑕᖃᙱᑦᑐᑦ ᓄᓇᐃᑦ ᓯᓚᐃᔭᐅᓚᐅᖅᑎᓪᓗᒍ ᑭᖑᕐᖓᓂᓪᓚᑦᓯᐊᕇᑦ ᑭᓯᐊᓂ ᑎᑎᖅᑐᒐᖅᓯᒪᔭᖏᑦ ᑕᑯᑦᓴᐅᑎᒍᒪᑦᓱᒍ ᐅᑭᐅᖅᑕᖅᑐᒥ ᓄᓇᒋᔭᓂ, ᑕᐃᓗᒋᑦ ᐃᓚᐃᓐᓇᖏᑦ, ᑎᑎᖅᑐᒐᖅᓱᓂᓗ ᑕᐃᑦᓱᒪᓂᑕᕐᓂᒃ ᐅᓪᓗᒥᒨᖓᔪᓂᒃ ᐊᓯᐊᓅᖅᓱᒋᑦ ᓄᓇᕐᔪᐊᕐᓄᑦ, ᓲᕐᓗ ᓯᕗᓂᑦᓴᒥᒃ ᑕᑯᓐᓈᖅᑐᖅ. ᐊᒻᒪᓗ, ᖃᓄᑐᐃᓐᓇᑦᓯᐊᖅ ᑕᑯᓐᓈᖅᑕᐅᑎᓪᓗᒍ ᓯᕗᓂᑦᓴᖅ, ᑐᕌᒐᖃᓗᐊᙳᐊᖅᓱᑎᓪᓗ ᐋᓐᓂᖅᑎᕆᓂᐊᓗᓐᓂᒃ ᐃᓄᐃᑦ ᐊᑯᕐᖓᓐᓂ ᓯᓚᐅᓪᓗ, ᐃᓄᐃᑦ ᐅᓇᑕᖅᑐᑦ ᐃᓄᓐᓂᒃ, ᐅᕝᕙᓗ ᐃᓄᐃᑦ ᐊᓯᖏᓪᓗ “ᑕᖅᑳᙶᖅᑐᑦ”, ᓱᕕᓇᐃᓪᓕ ᑎᑎᖅᑐᒐᖏᑦ ᓄᓇᕐᔪᐊᕐᒥᒃ ᑕᖅᑳᓂᓗ ᓯᓚᑐᐃᓐᓇᕐᒦᑦᑐᑦ ᓄᓇᕐᔪᐊᑦ ᐃᓅᖃᑎᒌᑦᓯᐊᖅᑑᔮᖅᑐᑦ ᓯᕗᓂᓴᑦᓯᐊᕆᑦᓱᑎᒃ. ᐃᓇᑦᓯᑦᓱᓂ ᐅᕙᑦᑎᓐᓂᒃ ᓄᓇᕐᔪᐊᕐᒥᓄᑦ, ᐃᓗᒥᓄᑦ ᐊᓯᐊᒍᓪᓘᓐᓃᑦ, ᓱᕕᓇᐃ ᐊᔪᕐᓇᖏᒃᑲᓐᓂᖅᑎᑦᓯᔪᖅ ᓯᕕᑦᑐᕆᐊᕆᒍᓐᓇᕐᓂᑎᓐᓂᒃ ᐅᖃᖃᑎᒌᓐᓂᒃᑯᑦ ᓯᓚᐅᑉ ᐊᓯᔾᔨᐸᓪᓕᐊᓂᖓᓅᖓᔪᓂᒃ, ᖃᓄᖅ ᐱᖅᑯᓯᖅ ᐊᐅᓚᓂᖃᕐᒪᖔᖅ ᐅᑭᐅᖅᑕᖅᑐᒥ ᓄᓇᓕᓐᓂ, ᐊᒻᒪᓗ, ᐱᒻᒪᕆᐊᓗᒃ, ᖃᓄᖅ ᐃᓄᐃᑦ ᓴᓇᐅᒐᖏᑦ ᓴᓇᐅᒐᖅᑏᓪᓗ ᑕᑯᑦᓴᐅᑎᑕᐅᕙᒻᒪᖔᑕ ᑲᓇᑕᒥ ᓯᓚᑖᓂᓗ.

 

Cartographier des univers présente une sélection d’œuvres sur papier créées par Shuvinai Ashoona au cours des vingt dernières années. Bon nombre des premiers dessins de l’artiste dépeignent la vie quotidienne à Kinngait (anciennement nommé Cape Dorset), au Nunavut, poursuivant ainsi une tradition artistique initiée par sa grand-mère, Pitseolak Ashoona (1908–1983), et sa cousine germaine Annie Pootoogook (1969–2016). Cependant, Shuvinai Ashoona est avant tout connue pour son iconographie personnelle, qui comprend des scènes naturalistes fondées sur l’observation attentive de son Arctique natal aussi bien que des visions monstrueuses et fantastiques.

Composée de créatures hybrides mi-humaines, mi-animales, de femmes donnant naissance à des mondes et de paysages arides d’apparence post-apocalyptique, alors qu’ils sont inspirés du sol de sa région nordique, cette iconographie personnelle projette le passé et le présent dans un futur surnaturel presque prophétique. Par ailleurs, contrairement aux nombreuses visions coloniales de l’avenir axées sur des confrontations violentes entre les humains et la nature, d’autres humains ou des « envahisseurs » venus d’ailleurs, les mondes terrestres et extraterrestres imaginés par Ashoona se situent dans un avenir intergalactique plus accueillant. En nous invitant dans son univers intérieur et tout autre, Ashoona nous permet d’élargir nos discussions sur le paysage nordique en mutation, le rôle que joue la culture populaire dans les communautés arctiques et, surtout, la manière dont l’art et les artistes inuit.e.s sont représenté.e.s au Canada ainsi qu’à l’étranger.

Shuvinai Ashoona est née en 1961 à Kinngait au Nunavut ou elle vit et travaille. Le travail d’Ashoona a fait l’objet de nombreuses expositions solos notamment au Nunatta Sunakkutaangit Museum, Iqaluit (2013); à la MacKenzie Art Gallery, Regina (2012); à la Carleton University Art Gallery, Ottawa (2009); et à l’Art Gallery of Alberta, Edmonton (2006). Elle a également participé a des expositions de groupe entre autres à la Esker Foundation, Calgary (2017); au Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto (2017); à Mercer Union, Toronto (2016); au Musée des beaux-arts du Canada. (2014) et à SITE Santa Fe (2014). Elle a reçu le Prix Gershon Iskowitz en 2018.