Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 

Inauguré en 2012 à l’occasion du 50e anniversaire de la collection permanente de la Galerie Leonard & Bina Ellen, le programme d’expositions satellites SIGHTINGS a été conçu comme une plateforme d’expérimentation et de réflexion critique afin de questionner les possibilités et les limites de l’espace du « cube blanc » moderniste.

En 2015, la Galerie a mis en place une nouvelle programmation thématique annuelle pour SIGHTINGS. Après un premier cycle de projets axés sur la question du travail, l’édition 2016-2017 traite de la pédagogie, considérée comme une interface critique entre l’institution universitaire, les lieux artistiques et l’espace social. Dans cette optique, des artistes et des commissaires sont invités à utiliser le dispositif spatial et conceptuel du cube SIGHTINGS afin d’interroger la construction des savoirs à l’intérieur et à l’extérieur de la « boite » académique.

SIGHTINGS est situé au rez-de-chaussée du Pavillon Hall au 1455 boul. De Maisonneuve Ouest.

SIGHTINGS 19
Tori ou « La théorie des catégories »
Vincent Routhier, Tori ou « La théorie des catégories », 2016. Vue d'installation du volet 2 : Application pratique
Vincent Routhier, Tori, dessin, 2016
Vincent Routhier, Tori ou « La théorie des catégories », 2016. Vue d'installation du volet 2 : Application pratique
Vincent Routhier, Tori ou « La théorie des catégories », 2016. Vue d'installation du volet 1 : Exposé théorique
Vincent Routhier, Tori, dessin, 2016

30 novembre 2016 au 12 mars 2017

Un projet de Vincent Routhier

VOLET 1 : EXPOSÉ THÉORIQUE

30 novembre 2016 au 27 janvier 2017

VOLET 2 : APPLICATION PRATIQUE

31 janvier au 12 mars 2017

ÉVÉNEMENTS

Inauguration
Mardi 31 janvier 2017 à 17 h 30

Lieu : Cube SIGHTINGS
1455 boul. De Maisonneuve Ouest, Pavillon Hall
Rez-de-chaussée

Le public est convié à l’inauguration du second volet du projet Tori ou « La théorie des catégories » en présence de l’artiste Vincent Routhier. Lors de cet événement sera dévoilée une représentation concrète en trois dimensions du « potentiel énergétique » (p) contenu dans le cube SIGHTINGS.


Performance-conférence
Jeudi 9 mars 2017 à 17 h 45

Lieu : Amphithéâtre VA-323, Pavillon des beaux-arts, 1395 René-Lévesque O.

Tori ou « La théorie des catégories » est un projet artistique qui se fonde sur l’approche topologique afin de proposer une manière de calculer et de représenter le « potentiel énergétique » qui est contenu dans le cube Sightings.

Tori constitue une étude méthodique et empirique qui porte sur les enjeux structurels de l’idée de quantité. En parcourant différentes théories empruntées aux mathématiques, elle tente d’analyser et de représenter des modèles de duplication de solides et de figures élémentaires de la géométrie. Tant sur le plan de sa construction théorique que dans son application performative, ce travail porte une attention particulière aux possibilités de déploiement de ces modèles dans différents espaces, virtuels ou réels. Car c’est à l’intérieur de ce déploiement qu’apparaît la notion de «potentiel énergétique».

Le potentiel énergétique (p) ne correspond pas au volume d’un cube rempli d’air traduit en joules. Ce n’est pas non plus l’énergie dépensée par un artiste pour créer une œuvre d’art. Il nécessite cependant l’engagement d’humains pour exister et de l’énergie pour être compris. Le potentiel énergétique (p) est une notion qui ne peut pas vraiment être définie, mais qui répond à des règles précises et des modèles structurés. Comme concept, il ne peut pas être caractérisé dans son ensemble, mais appliqué, il permet de mesurer quelque chose. Le potentiel énergétique est une information qui existe à l’extérieur d’elle-même. Il se situe en dehors du conflit entre le oui et le non.

Tori propose d’instrumentaliser le vocabulaire et le cadre général des mathématiques afin de traiter et de mieux comprendre les notions de fini/infini, de paradoxe, et de limite.

Tori ou « La théorie des catégories » est un projet homéomorphe. Il se représente sous différentes formes et reste toujours le même.

– Vincent Routhier

Tori est le pluriel en anglais de torus (tore en français).

Tore : solide géométrique représentant un tube courbé refermé sur lui-même.

En science dure, la théorie des catégories est employée pour étudier les structures mathématiques et les relations qu’elles entretiennent entre elles (les morphismes).

Vincent Routhier est un artiste conceptuel dont la pratique multidisciplinaire découle du discours philosophique et de l’approche scientifique interroge la complémentarité possible entre l’art et la science. En envisageant sa pratique artistique comme un outil pédagogique, il élabore des systèmes et des modèles de duplications qui peuvent être traduits en dessins, en volumes géométriques et en formules mathématiques. Vincent Routhier vit et travaille à Montréal, où il vient de finir une maîtrise en arts visuels Intermedia/Cyber Art à l’université Concordia. Son travail a été présenté dans différentes galeries et différents centres d’art au Québec et en Amérique du Nord, tels que le Hellen Day Art Center (VT, US), la Galerie B-312 (Montréal), la Galerie Leonard & Bina Ellen (Montréal), la Galerie Simon Blais (Montréal) et La Galerie l’Œuvre de l’Autre (Chicoutimi). Il est lauréat du Prix de la Fondation Sylvie et Simon Blais pour la relève en arts visuels 2016, et détient également le premier record mondial du plus grand nombre de duplications du carré appliquées à une feuille de papier.