Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
OUT of SIGHT
Photo : Paul Litherland/Studio Lux
Photo : Marlene Millar
Photo : Paul Litherland/Studio Lux
Photo : Paul Litherland/Studio Lux

13 janvier au 17 février 2018

Un projet de Lynda Gaudreau

Vernissage
Samedi 13 janvier de 15 h à 17 h

Interprétation : Karina Iraola avec la participation de Lynda Gaudreau
Éclairage : Lucie Bazzo
Conception sonore : Alexandre St-Onge
Collaboration à la scénographie : Annie Lebel
Collaboration à l’installation vidéo : Marlene Millar
Collection de tableaux : Martin Tétreault

Produit par la Galerie Leonard & Bina Ellen

Lynda Gaudreau remercie le Conseil des arts du Canada de son soutien ; la Galerie remercie le département de design et des arts numériques de l’Université Concordia pour son appui technique.

Événements
Pistes de réflexion

Plan de l’exposition

OoS c’est l’histoire de la création d’une exposition qui continue de se développer. Le projet artistique s’inscrit dans la série OUT de Lynda Gaudreau (LG). OoS pour OUT of SIGHT, s’intéresse à ce qui est en dehors de notre champ de vision mais qui pourtant agit activement sur notre perception.

OoS, c’est aussi l’histoire de K, Karina, la danseuse du projet qui participe à un projet d’exposition dans une galerie. Le projet inclut un film dans lequel elle joue une actrice. Le scénario n’est pas terminé, le film n’existe pas encore, mais le temps file, l’exposition approche et LG doit présenter son exposition, elle décide de montrer les scènes filmées dans une des salles de la galerie et de poursuivre le développement du scénario tout au long des cinq semaines de l’exposition.

OoS est également l’histoire d’une galerie devenue à son insu le matériel du projet ; ce qui la constitue (murs, socles, collection) tout autant que ce qui l’entoure et qui n’y entre pas contribuent à la matière même du projet.

En présence de K, le.la visiteur.euse, V, est convié.e à une expérience guidée où il.elle peut compléter l’histoire et les images qui lui sont soumises. Selon le temps qu’il.elle a à sa disposition, il.elle peut choisir entre les deux versions du projet : la version de quinze minutes ou la version intégrale de quarante minutes. Et bien sûr V peut changer d’idée et quitter la galerie en tout temps…

Sans être foncièrement interactive, la présence de V est essentielle au projet ; sans lui.elle le projet ne peut débuter, la visite guidée démarre lorsqu’il.elle arrive. C’est par sa présence et son regard qu’il.elle contribue à l’émergence de cette exposition.

La série OUT de Lynda Gaudreau a été amorcée en 2009. Elle explore ce qui n’entre pas dans un système, le « misfit », la marge et l’excentricité esthétique, politique et sociale. Déjà en 2010, la Galerie invitait Gaudreau à réaliser le projet OUT of GRACE entre la chorégraphie et l’art visuel où le corps vivant occupait sur cinq semaines les cinq espaces de la Galerie en parallèle avec l’évolution d’œuvres visuels.

Artiste, chorégraphe, commissaire et chercheuse Lynda Gaudreau est particulièrement intéressée par les pratiques expérimentales et radicales. Son travail le plus souvent minimal, joue essentiellement sur des quantités de temps et d’espace et s’élabore au sein de séries. Les formes matérielles — et immatérielles surtout — que peuvent emprunter les procédés chorégraphiques dans le champ de l’image et de sa mise en espace sont au cœur de sa recherche actuelle.

Lynda Gaudreau a collaboré avec de nombreux lieux de la scène contemporaine internationale. Mentionnons, notamment, son lien étroit avec la culture flamande, ainsi que ses collaborations avec le Théâtre de la Ville de Paris qui a coproduit et diffusé son travail pendant près de sept ans, la Biennale de Venise et plus récemment l’Architectural Association School of Architecture (AA) à Londres.