Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 

Invitant le public à entrer en dialogue avec des artistes, des théoricien.ne.s, des chercheur.se.s, des critiques, des éducateur.trice.s et des travailleur.se.s culturel.le.s, les événements de la Galerie positionnent les pratiques d’expositions comme un prisme permettant d’examiner les problèmes et les débats actuels. Reconnaissant la curiosité du public ainsi que son goût pour l’expérimentation, ces ateliers, conférences, projections, visites guidées et autres interventions nous demandent de réfléchir de manière critique à notre façon de regarder aux forces qui infléchissent notre expérience. Accueillant et soutenant différents modes de participation des publics, la programmation de la Galerie vise à créer des espaces pour faire place à de nouveaux vecteurs d’interprétation et d’inclusion.

 

Inscrivez-vous à notre infolettre et suivez-nous sur Facebook, Instagram et Twitter pour recevoir des mises à jour sur la programmation à venir.

Il ne reste que le langage

أمسية من القراءات

ما تبقى هو اللغة

الأربعاء ١١ آب/أغسطس من الخامسة وحتى السابعة مساءاً

الدخول مجاني، في الغاليري

الأماكن محدودة، للحجز: eventbrite

يدعوكم/ن الغاليري الى أمسية من القراءات بعنوان ”ما تبقى هو اللغة“ نتناول خلالها تجربة الهجرة، وعلى وجه الخصوص، التحوّلات والروابطوالتصدّعات التي تطرأ على اللغات الأم في المهجر. في عالم تهيمن عليه أخبار الحدود والترحيل والهجرات المتزايدة، كيف نستلهم ارتدادات الماضيلتشكيل مفاهيم المكان والانتماء؟ بأي لغة نروي قصصنا؟ وما تأثير ذلك على هوية الراوي والمستمع والمشاهد؟ سننطلق من هذه الأسئلة للتعرف علىأعمال ستة مشاركين من مختلف الأوساط الثقافية والأكاديمية والناشطة في مونتريال. هذا النشاط هو جزء من المشروع التواصلي ممتلكاتغاليري ليونارد وبينا آلن للفن.

مع آمنة نصر الدين وراوي الحاج وسندس عبد الهادي وبهيج وردة وآخرين

 

SOIRÉE DE LECTURES

Il ne reste que le langage

Mercredi le 11 août, 17 h 00 à 19 h 00

Gratuit, à la Galerie

Places limitées, réservez-votre place : eventbrite

Il ne reste que le langage s’appuie sur l’expérience migratoire et particulièrement sur les ruptures, les constantes et les transformations qui affectent les langues maternelles en situation de diaspora. Au cœur des efforts que nous faisons pour nous situer, comment les répercussions du passé inspirent-elles et donnent-elles forme aux notions actuelles de lieu et d’appartenance? Quels langages utilisons-nous pour raconter nos histoires et quels repères proposent-ils à nos interlocuteurs et à nos publics? Intégrée au projet de rayonnement Mumtalakat de la Galerie Leonard & Bina Ellen, cette rencontre de lecture rassemble six Montréalais·e·s de langue arabe impliqué·e·s dans divers milieux culturels, universitaires et militants afin de développer la réflexions sur ces questions dans un monde où s’accroissent les déplacements et les migrations. 

Avec, entre autres, Rawi Hage, Sundus Abdul Hadi, Bahij Warda et Emné Nasreddine


Lire la suite