Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 

La collection de la Galerie est le résultat de pratiques de collectionnement mises de l’avant par les personnes ayant agi successivement à titre de directeurs de la Galerie et de conservateurs de la collection. Elle met en valeur le rôle significatif des arts visuels sur le développement de la recherche et du savoir. Elle constitue un outil pour repenser la méthodologie muséale, l’histoire de l’art et les rapports entre l’art et d’autres champs professionnels. Les œuvres de la collection sont étudiées et exposées à la Galerie dans le contexte d’expositions critiques, prêtées à différentes institutions de diffusion et reproduites dans des publications. En outre, elles sont mises à la disposition des chercheurs, étudiants, auteurs, professeurs et éditeurs.

Moyra Davey, Fifty Minutes, 2006. Captation d’image extraite de la vidéo

À l’hiver 2017, la Galerie a acquis quatre nouvelles œuvres vidéo réalisées par les artistes canadiennes Jo-Anne Balcaen, Moyra Davey, Isabelle Pauwels et Krista Belle Stewart. Ces œuvres viennent enrichir un corpus vidéographique cohérent, qui a été constitué principalement en 2011 et 2013 par des acquisitions de Raymonde April, Sophie Bélair Clément, Olivia Boudreau, Brendan Fernandes, Nelson Henricks et Leisure Projects. Les vidéos conservées dans la collection explorent différents aspects narratifs, méthodologiques et structuraux du médium vidéographique, tout en soulevant de nombreuses questions à propos du processus de création, du langage, des rapports entre réalité et fiction, de la temporalité et de la subjectivité humaine, entre autres.

Les récentes activités de collectionnement de la Galerie s’inscrivent également dans une volonté de participer activement aux débats en cours sur la décolonisation des institutions artistiques, par une plus grande inclusion de voix et de perspectives autochtones au sein de ses différents programmes. L’achat en 2013 de trois estampes de Kent Monkman a inauguré en ce sens une pratique d’acquisition systématique et conséquente d’œuvres d’artistes autochtones contemporains reconnus. À ce titre, la vidéo Seraphine : Her Own Story (2014) de Krista Belle Stewart et l’installation murale Author’s Preface (2015) de Raymond Boisjoly, toutes deux acquises en 2017, représentent des apports important à la collection.

En outre, le développement structuré de la collection prend en considération l’histoire de l’art contemporain en ciblant des œuvres majeures d’artistes québécois et canadiens produites dans la seconde moitié du 20e siècle, et étant liées à l’historique des expositions de la Galerie. Dans les dernières années, ce volet secondaire du programme d’acquisition a permis de combler des lacunes importantes dans la collection, notamment en matière d’art conceptuel.