Écrivez-nous
Nom


Courriel


Message
 
EXERCICES DE LECTURE
Ricardo Cuevas, Index/Criminal Offenses, Chapter 11, 2008-2015. 7 livres en braille, graphite. Vue de l'installation à la bibliothèque Webster, Université Concordia. Avec l’aimable concours de l’artiste. Photo : Paul Litherland
Nicoline van Harskamp, A Romance in Five Acts and Twenty-one Englishes, 2015. Captation video de la performance: Jelle van der Does. Avec l’aimable concours de l’artiste et le soutien du Fonds Mondriaan
Bouchra Khalili, Speeches – Chapter 1: Mother Tongue, 2012. De la série Speeches, a video trilogy, 2012-2013. Projection vidéo, son, 23 min. Avec l’aimable concours de l’artiste, de la Galerie Polaris (Paris), et de l’ADAGP
Simon Bertrand, Retranscription d’Œdipe Roi (version anglaise), 2014. Papier, crayon à l’encre et Oedipus the King (version anglaise) par Sophocle. Avec l’aimable permission de l’artiste et de la Galerie René Blouin. Photo : Guy L’Heureux
#ReadTheTRCReport, 2015. Une initiative de Erica Violet Lee, Joseph Murdoch-Flowers et Zoe Todd, présentée en collaboration avec No Reading After the Internet, un projet de Amy Kazymerchyk, Alexander Muir et cheyanne turions. Projet vidéo accompagné d’une série de lectures et de discussions. Mise en espace avec table, chaises, vidéos sur tablettes électroniques, livres et documents. Photo : Paul Litherland

19 novembre 2015 au 23 janvier 2016

Commissaire : Katrie Chagnon

Fiona Banner, Simon Bertrand, Clayton Cubitt, Ricardo Cuevas, Brendan Fernandes, Gary Hill, Bouchra Khalili, Ève K. Tremblay, Nicoline van Harskamp et #ReadTheTRCReport, une initiative de Erica Violet Lee, Joseph Murdoch-Flowers et Zoe Todd, présentée en collaboration avec No Reading After the Internet, un projet de Amy Kazymerchyk, Alexander Muir et cheyanne turions

Vernissage
Mercredi 18 novembre de 17 h 30 à 19 h 30

Événements
Informations complémentaires sur les artistes et les oeuvres
Essai
Entretien de lecture, série de vidéos

Plan de l’exposition

Le bouleversement des modes traditionnels de lecture dû au développement des nouveaux supports numériques (tablettes, e-book, écrans d’ordinateurs) a suscité, ces dernières années, une prolifération de discours à caractère nostalgique annonçant la disparition imminente de la culture livresque au profit d’un régime de distraction généralisé. À contrecourant de cette tendance, de nombreux artistes aujourd’hui réinvestissent l’acte de lire et en réinventent les modalités, nous invitant à réfléchir autrement les enjeux contemporains de cette pratique.

L’exposition Exercices de lecture propose ainsi de mettre en relation des œuvres récentes qui, chacune à leur manière, témoignent d’un rapport renouvelé à la lecture, conçue en tant que lieu d’expérimentation productif et comme espace de questionnement critique. Tel que suggéré par le titre, c’est plus spécifiquement en tant qu’exercice – physique, psychique, cognitif, pédagogique, épistémologique, politique, éthique, etc. – que la lecture est abordée et déclinée dans cette exposition. Qu’on l’entende au sens d’un entraînement mobilisant la répétition et l’effort, tel un travail inscrit dans la durée, ou qu’on l’associe plutôt aux conditions sociales, culturelles et politiques d’une pratique individuelle aussi bien que collective, l’expression « exercices de lecture » vise à traduire la complexité d’une activité qui ne se réduit en rien à l’idée d’une expérience littéraire profonde coupée du monde extérieur.

La lecture à haute voix, la manipulation de documents, la mémorisation, la traduction, la retranscription, la relecture et la réinterprétation de textes canoniques sont autant de stratégies au moyen desquelles les artistes rassemblés dans cette exposition se réapproprient les domaines du savoir, du langage et de l’écrit. Soulevant une série de questions quant à nos capacités cognitives, à l’implication du corps, aux contextes d’énonciation, aux modes de subjectivation, aux rapports de pouvoir et à la formation des identités sociales, culturelles et sexuelles, notamment, le travail de ces artistes permet d’étendre la réflexion sur ce qu’implique de lire à notre époque.